LE CONTEXTE

L’OR, Senseo ou Tassimo… Derrière ces marques iconiques se cache le groupe international Jacobs Douwe Egberts (JDE), leader sur le marché du café. Opérant deux marques en eCommerce via un partenaire en délégation, ils avaient pour projet d’internaliser l’activité avec la création de nouveaux sites

PERIMETRE D’INTERVENTION

Rôle de Business Lead sur l’ensemble du programme en lien avec les équipes digitales, la DSI, l’agence design et l’intégrateur

I Finalisation des spécifications pour l’appel d’offre plate-forme,
I Support sur le choix de la solution, avec une approche de socle fonctionnel à la Volkswagen
I Pilotage de l’appel d’offre intégrateur avec la réalisation d’un POC pour départager les agences candidates,
I Participation à la redéfinition de l’architecture cible avec la recommandation d’un OMS permettant de poser les bases pour une intégration future de flux marketplaces,
I Revue et formulation du business case permettant de valider le retour sur investissement attendu du programme auprès de la direction,
I Support sur la contractualisation avec l’éditeur et l’intégrateur,
I Gestion de l’appel d’offres auprès de prestataires logistiques, avec des ambitions de réductions des coûts et des délais de livraison

performance-analyse-site-ecommerce-audit

LES RESULTATS

Le nouveau mode opératoire, basé sur une marque avec un site opérationnel dans un premier pays, a pu être réalisé en moins de 9 mois entre la confirmation des budgets et la mise en production, ce qui a permis à JDE de poursuivre avec le déploiement en quelques mois sur d’autres pays et sur une deuxième marque, avec une amélioration significative de la rentabilité du eCommerce ainsi qu’une organisation et un socle fonctionnel solides pour construire la feuille de route digitale du groupe.

CE QU’ILS EN DISENT

“Ce projet a ete pour JDE un tournant strategique de reprise en main en interne de toute notre activite Direct to Consumer, pour offrir une meilleure experience client, pour repositioner notre DTC au coeur de notre strategie de marque et pour accelerer notre base de 1st party data. Un project complexe car impliquant de nombreuses fonctions en interne, mais fondateur dans notre plan d’acceleration eCommerce”

Ludovic Auffret

Chief Digital Officer, JDE

Découvrez

nos articles

Le métier d’UX Designer

Le métier d’UX Designer

Quel est le quotidien d'un UX designer ? Quelles sont ses missions chez le client ? Quels outils utilise-t-il au quotidien...

read more

3 rue d'Uzes 75002 Paris

nous contacter

Une question, un projet ? Faisons connaissance !

L’OMS, la pierre angulaire pour gérer vos stocks et commandes

Présenter des contenus attractifs qui vont retenir les clients et fournir une qualité de service irréprochable, tels sont les principaux enjeux des entreprises sur les marketplaces. Le premier trouve réponse avec le PIM, pour le deuxième, l’utilisation d’un système de gestion des commandes ou Order Management System (OMS) peut se révéler primordial afin de : 

  • Mettre à disposition un maximum de points de stock (notamment avec les magasins).
  • Fournir une information fiable sur les quantités disponibles en stock.
  • Proposer des seuils de sécurité pour éviter les risques de rupture.
  • Piloter des règles d’allocation différenciées et des stratégies de priorisation des commandes entre les différents canaux de vente.


Ces quelques fonctionnalités permettent, d’une part, d’optimiser la distribution en ligne afin de tirer un maximum de bénéfices de votre présence sur les places de marché tout en garantissant le succès des campagnes parallèles sur le e-commerce et, d’autre part, de soigner l’expérience client.

La logistique, choisir la solution adéquate

canal de distribution, trois options s’offrent au e-commerçant en termes de logistique :

  • Le fulfillment by company qui consiste à confier les opérations de stockage, de préparation de commandes, d’expédition, de service client et de gestion des retours aux places de marché.
  • Le dropshipping externalisé : la commande est prise sur la place de marché mais l’expédition est effectuée par une partenaire sous-traitant logistique.
  • Le dropshipping internalisé : la commande est également passée sur la place de marché, mais l’envoi est internalisé par le e-commerçant

La gestion de la préparation des commandes et leur expédition en interne impliquent la mise en place de mécanismes de priorité au niveau du Warehouse Management System (WMS) ainsi que le respect des contraintes marquées par chaque marketplace (transporteur, documents à insérer…). En outre, il conviendra de tenir compte des exigences de la distribution cross-border, le cas échéant.

2 + 15 =

nos partenaires

Mentions légales et politiques de confidentialité

© Ando Factory, 2021 - Tous droits réservés - Conception Studio RICHEZ