Vendre sur les marketplaces, prérequis techniques et humains côté vendeur

Sep 30, 2022

Icônes illustrant les services impliqués par les ventes sur les marketplaces
Après une première approche des places de marché à travers laquelle nous souhaitions vous partager les best practices pour vous y lancer, nous continuons notre parcours pour vous aider à mieux comprendre comment fonctionnent les marketplaces. Dans ce nouveau post, nous nous intéresserons aux prérequis techniques et humains nécessaires pour vendre sur la place de marché de votre choix.  

Les exigences en termes de contenus et de formats propres à chacune d’entre elles, ou encore les mises à jour de catalogues, qui ne cessent d’évoluer, impliquent un investissement de temps considérable. Ces activités chronophages peuvent toutefois être facilitées grâce à des solutions technologiques ou des prestataires techniques. Découvrez les logiciels, les outils et les services spécialisés auxquels recourir afin de gagner en efficacité et de pouvoir consacrer vos efforts à l’atteinte des objectifs que vous vous êtes fixés.

 

Le PIM, votre logiciel de gestion des données produit
 

Les données produit sont des informations clés pour développer son activité sur tout canal de vente et leur traitement se révèle être un véritable défi pour les vendeurs. Il existe toutefois un logiciel développé pour centraliser et gérer les catalogues produits et toutes les informations relatives à ces derniers, à savoir les prix, les descriptions, les images, les vidéos, la disponibilité… : le Product Information Manager ou PIM. 

L’utilisation d’un PIM permet notamment de déterminer les produits qui feront partie de l’assortiment présenté sur la marketplace. Une marque a effectivement le choix de n’y exposer qu’une partie de son catalogue que cela soit pour réserver des articles qui ne seront vendus que dans ses propres  canaux de distribution ou, au contraire, pour présenter certains produits uniquement aux places de marché, comme des collections spécifiques, d’anciennes collections, voire même pour proposer des exclusivités à certaines d’entre elles en cas d’accords particuliers. 

Afin de répondre aux contraintes de format sans diminuer vos standards de qualité, le PIM permet également de définir en amont des attributs spécifiques et de créer des fiches aux contenus uniques qui s’adaptent aux exigences de la place de marché, tout en évitant la duplication et la potentielle compétition d’un point de vue SEO. 

Expéditions internationales de colis

L’OMS, la pierre angulaire pour gérer vos stocks et commandes

Présenter des contenus attractifs qui vont retenir les clients et fournir une qualité de service irréprochable, tels sont les principaux enjeux des entreprises sur les marketplaces. Le premier trouve réponse avec le PIM, pour le deuxième, l’utilisation d’un système de gestion des commandes ou Order Management System (OMS) peut se révéler primordial afin de : 

  • Mettre à disposition un maximum de points de stock (notamment avec les magasins).
  • Fournir une information fiable sur les quantités disponibles en stock.
  • Proposer des seuils de sécurité pour éviter les risques de rupture.
  • Piloter des règles d’allocation différenciées et des stratégies de priorisation des commandes entre les différents canaux de vente.


Ces quelques fonctionnalités permettent, d’une part, d’optimiser la distribution en ligne afin de tirer un maximum de bénéfices de votre présence sur les places de marché tout en garantissant le succès des campagnes parallèles sur le e-commerce et, d’autre part, de soigner l’expérience client.

La logistique, choisir la solution adéquate


Quel modèle logistique choisir pour vendre sur les marketplaces ? Pour canal de distribution, trois options s’offrent au e-commerçant en termes de logistique :

  • Le fulfillment by company qui consiste à confier les opérations de stockage, de préparation de commandes, d’expédition, de service client et de gestion des retours aux places de marché.
  • Le dropshipping externalisé : la commande est prise sur la place de marché mais l’expédition est effectuée par une partenaire sous-traitant logistique.
  • Le dropshipping internalisé : la commande est également passée sur la place de marché, mais l’envoi est internalisé par le e-commerçant

La gestion de la préparation des commandes et leur expédition en interne impliquent la mise en place de mécanismes de priorité au niveau du Warehouse Management System (WMS) ainsi que le respect des contraintes marquées par chaque marketplace (transporteur, documents à insérer…). En outre, il conviendra de tenir compte des exigences de la distribution cross-border, le cas échéant.

Les prestataires techniques, l’exemple de Feed Manager

Parallèlement aux solutions présentées ci-avant, les e-commerçants peuvent faire appel aux services offerts par des prestataires techniques comme Feed Manager pour être accompagnés dans leur stratégie.

En tant qu’agence spécialisée dans les marketplaces, elle effectue le travail de la manière suivante :

  • Dans un premier temps, les experts réalisent un audit complet du catalogue du client afin d’évaluer sa richesse et de déceler les éventuelles optimisations nécessaires pour répondre aux exigences d’attributs des marketplace spécialisées.
  • Ensuite, pour vendre sur la place de marché et fluidifier l’intégration des produits, des offres ainsi que le traitement des commandes, un module pour connecter le site du client à la solution technique choisie est utilisé, c’est-à-dire un agrégateur de flux sélectionné en fonction du budget du client et des fonctionnalités recherchées. Il est également possible d’opter pour une connexion API.

Quelques conseils

Par ailleurs, afin de garantir une bonne activité sur la place de marché, l’agence recommande de privilégier les expéditions de commandes marketplace afin de garder un compte vendeur sain et de rester en conformité avec les taux de performances des vendeurs, comme le profit brut, les ratios de conversion ou la valeur de la vente moyenne. En outre, l’attention est attirée sur l’importance d’avoir un service après-vente (SAV) performant et informé des spécificités de la marketplace choisie. Dans ce sens, le e-commerçant doit être conscient des implications des ventes à l’étranger et doit disposer, par exemple, d’un SAV disponible dans la langue du pays cible. Enfin, avant même la création d’un compte, il est nécessaire de prévoir la gestion administrative des exigences des différentes places de marché, en particulier la gestion de la TVA pour l’expansion d’un e-commerce à l’international.

Autres articles ⬇️

Le métier d’UX Designer

Le métier d’UX Designer

Découvrez le métier d’UX designer avec Gena qui nous parle de son quotidien et ses diverses missions en tant qu’UX designer / CRO chez Ando factory.

CRO – 101, les bases d’une bonne stratégie CRO

CRO – 101, les bases d’une bonne stratégie CRO

Dans cet article, Ando factory se penche sur l’optimisation du taux de conversion. Découvrez l’importance du CRO dans le secteur e-commerce, assurance ou services et quelques bonnes pratiques pour vous aider à améliorer votre propre stratégie.

Le métier de consultant Ecommerce

Le métier de consultant Ecommerce

Découvrez le métier de consultant Ecommerce avec Fanny qui raconte son quotidien et ses diverses missions en tant que consultante chez Ando factory.

Product Information Management (PIM) : tout ce qu’il faut savoir.

Product Information Management (PIM) : tout ce qu’il faut savoir.

Que vous soyez une petite entreprise en pleine croissance ou une grande organisation, les solutions PIM (Product Information Management) peuvent être importantes dans la gestion des informations produit. Nous faisons le tour de tout ce qu’il faut retenir sur le PIM.

Post-achat, l’expérience client jusque dans la boîte aux lettres

Post-achat, l’expérience client jusque dans la boîte aux lettres

Jouant un rôle central dans la satisfaction et la fidélisation des clients, la livraison occupe une place de poids dans le commerce électronique. Tour d’horizon de tout ce que vous devez prendre en compte dans votre stratégie d’expédition afin d’optimiser l’expérience client et l’expérience colis.

Développer son e-commerce à l’international

Développer son e-commerce à l’international

Le développement d’un e-commerce à l’international est à la fois une opportunité et un véritable défi à relever. Expéditions, gestion des droits et des taxes, réglementations ou méthodes de paiements locales… Ando factory met en lumière les barrières à franchir lorsqu’on se lance dans le cross-border.

De l’omnicanal au commerce unifié

De l’omnicanal au commerce unifié

Avec la succession des confinements, la réalité des marques et des retailers est devenue omnicanale, répondant par là aux exigences actuelles des consommateurs. Ando factory se penche sur la façon dont, au-delà des mots, il s’agit avant tout de penser l’expérience client et utilisateur au sens large.

logo-ando-factory-accompagnement-ecommercel

3 rue d'Uzes 75002 Paris

nous contacter

Une question, un projet ? Faisons connaissance !

8 + 13 =

nos partenaires

Mentions légales et politiques de confidentialité

© Ando Factory, 2022 - Tous droits réservés - Conception Studio RICHEZ